Jean, voyageur et hôte OfficeRiders

Dans les charmantes ruelles pavées au pieds de la Butte Montmartre se cache la maison de Jean. Nous l’avions rencontré lors de l’Apéro-Hôte, notre rendez-vous trimestriel avec nos hôtes au sein de la WOOM – mais c’est au cours de cette interview que nous avons appris à le connaître. Un passionné de voyage et d’environnement, qui loue sa maison à des professionnels pour le plaisir ! C’est entouré de ses souvenirs et reliques de voyage que Jean nous raconte son expérience en tant qu’hôte OfficeRiders

“La clientèle étant professionnelle, elle est beaucoup plus respectueuse de l’espace et c’est moins contraignant”

OfficeRiders : Pouvez-vous nous parler un peu de vous et de votre maison ?

Jean : Je travaille dans l’univers de la transition écologique et énergétique. J’habite cette maison depuis une vingtaine d’années et ce que j’apprécie le plus c’est qu’elle a une vraie histoire : c’est l’endroit où Pasteur a réalisé son premier vaccin sur un chien ! Ce lieu historique a toujours été une clinique vétérinaire que nous avons fini par réhabiliter pour la vie quotidienne. D’une surface globale de 350 m2, la maison dispose d’une grande pièce de vie, d’une belle terrasse et d’une cour intérieure, de plusieurs chambres, d’une cuisine et elle abrite aussi mes bureaux. Lorsque des riders font une demande de réservation, je vois avec eux les pièces de la maison dont ils ont besoin, de sorte à ce qu’ils aient accès aux espaces nécessaires.

OfficeRiders : Parlez-nous un peu de vous, de vos passions.

Jean : Ma passion est le voyage, je pars à peu près 2 à 3 fois par an. C’est ma principale occupation après mon travail. Ma destination favorite étant l’Afrique australe, cela explique un peu le côté fusion en terme de décoration chez moi ! Récemment je suis allé en Zambie par exemple.

OfficeRiders : Pour quelles raisons avez-vous décidé d’accueillir des riders ?

Jean : On a commencé la location de la maison dans les années 2000 environ, puisque la maison a été repérée par des agences de castings pour des tournages. Il y a donc eu un certain nombre de séries et films tournés ici, notamment des séries françaises. Les gens se sont toujours très bien comportés mais cela mobilise beaucoup de moyens. Nous avons ensuite grandement été contactés via Airbnb, mais j’ai eu envie de m’axer sur la location pour des réunions, séminaires et donc d’essayer OfficeRiders. La clientèle étant professionnelle, elle est beaucoup plus respectueuse de l’espace et c’est moins contraignant. Et puis, il faut le reconnaître, le rapport qualité-prix est tout de même supérieur.

OfficeRiders : Est-ce que cette activité à impacté votre mode de vie ?

Jean : Pas vraiment non. Mon épouse partant au travail le matin et rentrant le soir, elle n’est pas dérangée. Et pour ma part j’ai mes bureaux ici et je ne dérange personne, même si cela me permet d’avoir un œil sur ce qu’il se passe. Ma seule préoccupation est que les riders respectent le voisinage et la fragilité du lieu. Lorsque cela est clair, tout se passe bien. Je n’ai jamais eu de problèmes.

OfficeRiders : Est-ce qu’accueillir des riders à changé la façon dont vous traitez votre maison ? 

Jean : Très peu, nous avons mis en place des petites procédures de sorte à ce que la transmission de l’espace se fasse facilement et rapidement. Par exemple, on a délimité une partie de la maison qui est fermée à clef et on a engagé une équipe de ménage qui enlève les objets les plus fragiles, s’occupe de la propreté de l’espace et remet tout en place après le ride.

“C’est aussi une bonne manière de faire vivre l’histoire de notre maison.”

OfficeRiders : Est-ce que vous préparez quelque chose pour l’arrivée des riders ?

Jean : Mises à part les procédures dont je vous ai parlé, nous faisons en sorte que la cuisine soit disponible. Et lorsque les riders en ont besoin, nous les redirigeons vers votre liste de partenaires et de traiteurs. Ah, et, selon la demande il nous est arrivé de déplacer les meubles, mais cela se produit rarement.

OfficeRiders : Quel type de rides accueillez-vous le plus ?

Jean : Nous accueillons beaucoup de grandes entreprises aux profils très différents. Cela peut être des journées de travail comme des soirées, même si j’ai une préférence pour les journées de travail ! Prenons l’exemple d’un COMEX que j’ai accueilli ici : ils ont loué la maison pendant 4 jours et arrivaient à 9h pour repartir à 19h, ce qui concorde parfaitement avec nos horaires de travail.

“J’ai eu envie de m’axer sur la location pour des réunions, séminaires et donc d’essayer OfficeRiders”

OfficeRiders : Avez-vous une anecdote d’un ride à nous raconter ?

Jean : On a reçu un concert privé d’une chaîne de télé, nous devions être 80 à l’origine, mais finalement nous étions 170 ! Le public occupait les trois-quarts du salon, avec une partie dans la cour intérieure. Au vu du nombre de personnes attendues, ils ont bougé tous les meubles pour libérer l’espace au maximum. C’était une belle surprise car finalement tout s’est bien passé et on a pu profiter des artistes sur scène. Somme toute, l’événement en lui-même n’était pas très long.

OfficeRiders : Une deuxième anecdote ?

Jean : Oui ! Et celle là n’est pas trop mal. Un groupe de rockeurs finlandais est venu faire un recording de disque au mois d’août, pendant 3 semaines. On a géré l’accueil puis nous sommes partis en vacances (déjà prévues avant la réservation), c’était l’affaire parfaite pour nous.  Comme pour eux d’ailleurs: ils ont pu dormir sur place et être à huit clos comme ils en avaient besoin. D’ autant plus qu’à notre retour, tout était nickel. Aucune trace de leur passage.

OfficeRiders : Est-ce que vous avez un moment préféré en tant qu’hôte ?

Jean : J’aime beaucoup le moment où les riders s’en vont et me disent que tout s’est bien passé. Quoi de mieux que des « clients » satisfaits ?

OfficeRiders : Pourquoi avoir choisi OfficeRiders ?

Jean : Les réunions sont pour moi la meilleure option concernant la mise à disposition de la maison. À côté de cela, je trouve que votre équipe est très sympathique, vous faites bien votre boulot et vous m’apportez des affaires !

OfficeRiders : Avez-vous des conseils à donner pour un futur hôte OfficeRiders ?

Jean : Premièrement, n’hésitez pas à mettre en place un règlement intérieur concernant les horaires. Nous avons imposé une heure de fin d’événement à minuit pour ne pas aller au-delà, mise à part l’heure technique de désinstallation qui est celle de minuit à 1h. En fin de compte, sauf cas exceptionnel, c’est rare d’aller au delà. Il faut savoir dire non. Deuxièmement, veillez aux exigences que peuvent avoir les riders. Je pense qu’il est important de répondre à leurs attentes, tout en faisant ça par plaisir et non par besoin financier uniquement. C’est aussi une bonne manière de faire vivre l’histoire de notre maison.

Loading Likes...