La fête entre collègues : bonne idée ?

En tant qu’ambassadeurs du bien-être au travail, nous nous sommes posés la question du divertissement entre collègues en dehors du bureau. Est-il notamment judicieux de faire la fête entre collègues ?

On enquête aujourd’hui sur les vertus et les vices d’une pratique de plus en plus adoptée : comment bien organiser les choses et éviter les dérives, tout en conservant le précieux équilibre vie pro-vie perso indispensable au bonheur ?

En prime de vous apporter les réponses à ces questions, OfficeRiders & ExcuseMyParty vous invitent à la Jameson BBQ Party dans le 12ème arrondissement et vous offre un verre gratuit ! À consommer entre collègues ou entre amis (ou les 2 en même temps?!).

70% des moins de 30 ans sont 100% pour

En ce qui concerne les afterworks, ils sont extrêmement plébiscités en France. A l’origine anglo-saxonne, les afterwork sont appréciés et demandés par 70% des employés de moins de 30 ans. Et si offrir un afterwork à ses employés est une belle forme de reconnaissance, seulement 13% des entreprises ont un budget dédiés et moins d’une entreprise sur deux en organise “officiellement”.

Si le lien entre le bien-être au travail et la productivité n’est plus à prouver, les afterwork contribuent tout particulièrement à la bonne entente au sein de l’entreprise. Tout d’abord, ils permettent de s’intégrer pour les nouvelles recrues et de mieux se connaître pour les autres. En favorisant le sentiment d’appartenance et d’unité en entreprise, l’afterwork permet de créer de véritables liens, bien plus puissants que ceux que l’on crée pendant les quelques minutes d’une pause café-clope.

Ensuite, ce type de manifestation permet d’en savoir plus sur les rouages de l’entreprise : ne vous y trompez pas, même si le ton reste informel, le sujet principal de conversation reste le travail. Echange sur les tâches effectuées par chacun, visions des postes des uns et des autres, perception des méthodes de management, suggestions d’amélioration etc. Certaines informations sur l’avancée des projets ou les nouveaux postes à pourvoir peuvent être communiqués avant même leur annonce officielle. Bien sûr, on n’oublie pas les petites rumeurs croustillantes (à consommer avec modération).

Aussi, les afterwork permettront de faire connaissance avec des personnes ne travaillant pas forcément avec vous sur les mêmes projets ou dans la même division. Cette forme de team-building permet de fédérer les collaborateurs entre eux qui peuvent échanger sur leurs point de vue concernant leur vie professionnelle et parfois même personnelle, avec plus de décontraction. En effet, si les échanges ne sont pas toujours naturels au travail, les afterwork sont une scène idéale pour révéler votre personnalité, vos talents cachés ou votre humour.

Eviter les pentes glissantes

Restez cependant vigilants à ne pas exclure ceux qui ne participent pas à (tous) les afterworks ; chacun reste libre de s’y adonner ou non et tout le monde n’a pas forcément les mêmes contraintes personnelles et les mêmes envies. Evitez également l’abus d’alcool qui vous amènera sans détours vers une dés-inhibition incontrôlée. Le risque ? Dire ou sous-entendre des choses que vous vouliez pas dévoiler “au grand public de l’entreprise” ou encore d’aller trop loin dans l’intimité avec vos collègues que vous continuerez à fréquenter : tous les jours.

Par ailleurs, selon le docteur Suzanne Higgs qui a mené les travaux publiés dans la revue scientifique Alcohol et Alcoholism, la dés-inhibition arrive bien plus rapidement lors de ces événements :

«Quand vous buvez au pub, vous avez habituellement de nombreuses expériences dans ce cadre et avez appris à renforcer votre tolérance. Comme vous ne buvez habituellement pas au travail, vous n’avez pas eu la chance de construire cette tolérance, et les gens ont tendance à être moins inhibés. […] De plus, une fois que vous vous sentez dés-inhibés, la suite la plus probable est de boire plus, ce qui peut entraîner du binge drinking.»

Faire une soirée le matin

Pour exclure tout risque de ce type, n’hésitez pas à privilégier les Before Work. L’équipe OfficeRiders a testé et approuvé les Morning Dance Party instaurées par DayBreaker dans plus de 25 villes à travers le monde. Le principe ? Se lever (très) tôt et se rendre dans un lieu exceptionnel pour participer à des activités comme le yoga avant de se déhancher avec toute l’énergie que nous procure la levée du jour. Ces événements sont en général conclus par une séance de méditation collective qui apaise votre esprit pour le reste de la journée. C’est un superbe moyen de se sentir en harmonie avec vos collègues avant d’attaquer une journée de travail !

Teuf au bureau : jusqu’au bout de la nuit ?

Certaines boîtes vont en boîtes c’est un fait. Seulement, les parties jusqu’au bout de la nuit ont leurs inconvénients : en semaine, cela signifie inévitablement l’arrivée d’yeux fatigués vers 11h et en week-end, l’équilibre vie-pro, vie-perso commence à être érodé. Excuse My Party vous propose un modèle de soirée hybride qui prennent place dans des lieux de particuliers à couper le souffle pour des soirées plus “libérées”, tout en restant dans les clous en terme d’horaires. C’est une option qui peut totalement être envisagée, notamment si l’entreprise y ajoute son grain de sel (aka du budget).

Pour conclure, les sorties entre collègues font intrinsèquement partie de la qualité de vie au travail tant qu’elles n’excluent pas ceux qui ne souhaitent pas y participer et qu’elles ne sont pas trop récurrentes. Echanges informels et moments partagés renforceront les liens au sein de l’entreprise et la compréhension du quotidien professionnel de chacun. Devenu un essentiel pour 70% des moins de 30 ans, les afterwork ne disposent que de budgets très faibles, voire nuls, par rapport aux avantages sur le bonheur au travail. Plusieurs acteurs tels que DayBreaker et ExcuseMyParty proposent des moments de détente en équipe pour réinventer la manière d’aborder vos tâches quotidiennes.

Commencer la fête avec ExcuseMyParty et OfficeRiders

C’est d’ailleurs en collaboration avec ExcuseMyParty qu’OfficeRiders vous offre vos places ainsi qu’un cocktail gratuit pour le Jameson BBQ entre juillet et le 31 août ! The place to be pour profiter de l’été et de ses bureaux à moitié vides. Au programme, vous l’aurez compris : BBQ de viande irlandaise macérée au Jameson et cuite à la flamme ainsi que du whisky irlandais à foison. Et tout ça, non pas dans une friche au bout du RER mais au coeur du 12ème arrondissement !

Jameson BBQ Party

ExcuseMyParty et OfficeRiders vous invitent à la Jameson BBQ Party et vous offre une conso’

Alors, quand allez-vous commencer la fiesta entre collègues ?

Loading Likes...