Comment rentabiliser son appartement ?

La location saisonnière à destination des particuliers s’est considérablement développée au cours des dernières années. Simple à mettre en place, elle offre un revenu complémentaire substantiel qui séduit un large public. Mais sa gestion peut freiner certains propriétaires. Pourtant, une location à des professionnels est encore plus intéressante financièrement, en étant moins contraignante.

location aux professionnels

Pourquoi ne pas envisager la location à la nuitée ?

La location d’une résidence principale ne nécessite aucune démarche particulière, dans la limite où elle s’inscrit sur un maximum de 120 jours par an. À noter que certaines communes, notamment dans la région parisienne, peuvent obliger les propriétaires à s’enregistrer auprès de leur mairie, afin de contrôler la durée de la mise en location du bien. 

Sur la base d’une tarification juste et attirant, il est tout à fait possible de s’offrir un confortable revenu complémentaire, voire de rembourser un prêt ou un loyer. Par exemple, à Paris, la location d’un bien pour une semaine s’évalue autour de 1500 € à 2000 € pendant l’été. Naturellement, cette somme doit être déclarée à l’administration fiscale, suivant les exigences du régime choisi (Micro-BIC ou LMNP). Cependant, certains connaissent des abattements suffisamment attractifs.

Cependant la location saisonnière entre particuliers n’est pas de tout repos ! Elle nécessite beaucoup d’organisation préalable. Il faut en effet prévoir des draps, des serviettes et des produits hygiéniques. De plus, le soin avec lequel les locataires utiliseront votre logement est incertain. Il est possible qu’ils se servent dans les placards ou qu’ils aient des intentions “festives”. 

Pourquoi préférer la location aux professionnels pour des réunions, par exemple ?

En privilégiant la location à destination des professionnels, le propriétaire ne raisonne plus en nuitée, mais en tarif à la journée. Les services associés à ce type de prestations sont beaucoup moins contraignants : il n’est pas systématiquement nécessaire de louer tout le logement, ce qui n’oblige pas toujours le propriétaire à partir. D’autant plus que les professionnels sont garants de leur entreprise, et sont donc amenés à être beaucoup plus respectueux du lieu, des horaires, etc. Ils restent après tout dans un cadre professionnel et de travail.

rentabiliser son appartement

Pour devenir hôte en journée, il suffit de s’inscrire sur OfficeRiders et proposer en location votre résidence principale ou secondaire. Il suffit de fixer soi-même son tarif, qui doit rester aussi juste qu’attractif (comme dans une location saisonnière pour les particuliers), et de mettre à disposition les équipements de base : paperboard, vidéoprojecteur, et matériel adaptable. Par exemple une table à rallonge, des chaises pliables… 

Les professionnels choisissent ces locations pour sortir de leur environnement de travail habituel, être au calme, offrir un cadre atypique à leurs collaborateurs, accueillir leurs clients ou développer leur réseau. Ils peuvent disposer des espaces OfficeRiders pour 3 types d’occasion :

  • La réunion : réunion, formation, séminaire, brainstorming, comex…
  • L’événement : journée presse, lancement de produit, conférence…
  • La production : shooting, tournages de courts-métrage…

Pourquoi ne pas transformer votre bien en un lieu de tournage ?

Pour multiplier la quantité de locations professionnelles, un propriétaire peut également décider de proposer son appartement pour un tournage. En Île-de-France, la demande des sociétés de production est suffisante pour envisager une telle solution, évidemment plus lucrative que la moyenne. 

louer son logement lieu de tournage

Les intérieurs marqués par les années 70, les appartements haussmanniens avec vue sur la tour Eiffel et les maisons avec piscine sont prisés. Mais, en règle générale, les biens répondant aux exigences minimales ont leur chance – surtout s’il s’agit d’une résidence principale ! Elles sont en général plus vivantes, et bénéficient d’un cachet très recherché  par les entreprises.

Loading Likes...